francais Niedersachen klar Logo

Conservation du patrimoine et archéologie

Les églises, les châteaux, les manoirs, les jardins historiques reflètent le mode de vie de la bourgeoisie et des résidants ruraux du passé et donnent de nombreux témoignages de notre développement technologique : la Basse-Saxe possède un héritage archéologique et architectural très diversifié. Le Land peut revendiquer un total de 44 000 monuments historiques, dont la plupart sont à usage privé et qui comprennent quelque 82 000 structures recensées. On peut citer, parmi les sites et constructions historiques les plus remarquables de Basse-Saxe, qui sont généralement ouverts au public, la cathédrale St. Michel de Hildesheim, les châteaux Renaissance de la Weser (comme Hämelschenburg, Bevern et Schwöbber), l’usine Fagus de Alfeld, les mines de Rammelsberg, les vieilles villes de Lunebourg et Goslar, les hôtels de ville de Osnabrück et Lunebourg, et deux magnifiques pavillons de chasse : le Jagdschloss Clemenswerth de Sögel et Jagdschloss Gödens.

La scène archéologique de Basse-Saxe s’est distinguée par une série de découvertes spectaculaires. La mine à ciel ouvert de lignite de Schöningen, par exemple, a amené la découverte de javelots les plus anciens jamais mis à jour, datant de quelque 400 000 ans. Autre projet archéologique majeur : les fouilles effectuées à Kalkriese, site de la bataille qui s’est déroulée en l’an 9 avant J-C, entre les tribus allemandes et les légions romaines de Varus. Kalkriese possède un musée et un parc ouverts au public.

Début de page
passer à la vue mobiles