francais Niedersachen klar Logo

Musique

La Basse-Saxe est un Land de musique, alliant la tradition musicale à une énergie innovante. Si l'on se penche sur l'histoire musicale du Land, on trouve des noms prestigieux : Michael Prätorius (1571-1619, musicien et érudit, compositeur de musique sacrée) a travaillé à Wolfenbüttel ; l'organiste et compositeur Jean Sébastien Bach est venu a Lüneburg à l’âge de 15 ans pour un séjour d’étude de trois ans ; Joseph Joachim (1831-1907, violoniste et compositeur) a vécu à Hanovre et Arp Schnittger (1648-1719) a été l'un des plus éminents facteurs d'orgues des temps anciens.

Le Land a une réputation établie dans les domaines du rock, de la pop et du jazz, et l’industrie des instruments et du matériel a aussi une place importante dans le paysage musical local : on trouve des noms évocateurs comme les facteurs de pianos Schimmel et Grotrian-Steinweg de Brunswick ; Moeck, basé à Celle, facteur de flûtes à bec ; Sennheiser, important producteur de microphones et de casques ; et des studios de production de musique et des labels jeunes de renommée internationale. Tous font partie intégrante de notre culture musicale riche et variée.

La Basse-Saxe propose également de nombreux festivals musicaux dans toutes les régions du Land, avec des manifestations de types très différents couvrant des styles divers : au cours de ces dernières années, le nombre de ces manifestation a dépassé le nombre de 100. La Basse-Saxe a derrière elle une longue tradition de festivals de différents genres. Le « Händel-Festspiele » de Göttingen est probablement le plus ancien festival de musique baroque du monde. Le plus ancien festival de musique de chambre, le « Sommerliche Musiktage », a lieu chaque année à Hitzacker, et le plus ancien festival de musique contemporaine du 20ème siècle se tient à Brunswick depuis environ 50 ans. Toutefois, la Basse-Saxe a également récemment créé un grand nombre de nouveaux festivals de musique, comme le « Tage für Alte Musik » de Georgsmarienhütte, le « Masala Weltmusik-Festival » de Hanovre et le « Klangart » d’Osnabrück.

Début de page
passer à la vue mobiles