francais Niedersachen klar Logo

Politique du marché du travail

La lutte contre le chômage est l’une des missions politiques et sociales les plus urgentes. Pour faire baisser de façon significative le taux de chômage, il ne suffit pas de continuer à baisser les impôts et les taxes ; il s’agit également de réduire la surréglementation du marché du travail. Les employeurs et les salariés ont besoin de plus de liberté et de marge de manœuvre dans le domaine du droit du travail, de la règlementation en matière de conventions collectives et dans l’aménagement de leur temps de travail. Pour cela, il faut plus de flexibilité dans la protection contre le licenciement et dans les contrats à durée déterminée, mais également un renforcement au niveau de l’entreprise en ce qui concerne la détermination des salaires. D’autres pays nous montrent qu’avec un droit du travail et une règlementation en matière de conventions collectives plus flexibles, une plus grande dynamique de croissance et d’emploi se développe et comment le taux de chômage peut être baissé.

Les systèmes de sécurité sociale doivent également être réformés afin de faire face, dans les temps, aux défis posés par le changement démographique. Plus d’efficacité et de concurrence, la consolidation des responsabilités de chacun, ainsi qu’une augmentation des éléments de couverture des besoins en capitaux sont des approches importantes pour de nouvelles réformes.

Sur le marché du travail, la mise en place du deuxième livre du code de la sécurité sociale est une condition importante afin de mieux encadrer et replacer les chômeurs de longue durée. Dans cette réforme, l’insertion des chômeurs sur le premier marché du travail doit absolument figurer au premier plan. Le ministère des affaires économiques, de l’emploi et des transports s’est fixé pour mission d’accompagner activement les institutions responsables de la politique du marché du travail.

Le gouvernement du Land prend également une part active par le biais d’initiatives et de programmes. Ceux-ci sont avant tout tournés vers le premier marché du travail conformément à la ligne directrice intitulée « Le premier marché du travail d’abord ». Notre programme se concentre avant tout sur la formation continue dans les entreprises et la lutte contre le chômage chez les jeunes : dans le cadre du pacte de formation, nous regroupons toutes nos forces pour augmenter le nombre de places pour les apprentis. Avec son offensive pour la qualification, le Land souhaite améliorer les opportunités de formation en Basse-Saxe et assurer la relève de personnel qualifié dont nous avons besoin de toute urgence.

Début de page
passer à la vue mobiles